mardi , 21 novembre 2017

cms opensource

Un CMS (content managing system) est comme son nom l’indique un système de gestion de contenu pour vos sites internet. Fini les longues après midi de code au coin de la cheminée où chaque modification voulait dire code HTML, transfert FTP et vérification des bugs. Les CMS ont révolutionné la vie des webmaster mais aussi des chefs d’entreprises qui peuvent désormais gérer simplement les contenus de leur site internet.

Un CMS, comment ça marche ?

Concrètement, votre site est créé autour du CMS qui devient le squelette technique de vos pages web. Il comporte un éditeur WYSIWYG (what you see is what you get) qui à la manière d’un traitement de texte vous permet de modifier, créer et administrer facilement les pages de votre site. Ajout de texte, d’images, de liens hypertextes… le code se fait automatiquement. Les mises à jour sont faciles et fluides et plusieurs personnes peuvent alors travailler sur votre site internet en même temps. Côté graphisme, il est basé sur un « template » qui va se diviser en plusieurs styles graphiques selon le type de page : les gabarits. Ils seront ensuite appelés automatiquement lors de la création de vos contenus, vous permettant d’avoir un design homogène sur tout votre site.

Quel CMS propriétaire VS CMS Open Source ?

Le marché des CMS est immense. Cependant sur internet et dans le monde des systèmes de gestion de contenus, deux modèles jouent des coudes pour ravir la place dans le coeur des utilisateurs :

  • Les systèmes propriétaires qui comme leur nom l’indique sont privés et donc payants. Ils sont créés par des entreprises informatiques ou par des agences web. Le processus de création de votre site est standard (création de maquettes, développement des fonctionnalités si besoin), la différence avec le bon vieux site HTML/PHP est que les fichiers techniques de votre site sont articulés autour du CMS dans le but de vous faciliter la gestion quotidienne.
  • Les systèmes open source, gratuits et mis à la disposition de (presque) n’importe qui. L’open source vous permet aussi légalement de modifier le code ou d’ajouter des fonctionnalités qui vous pouvez ensuite remettre gratuitement à disposition des internautes. Ils sont soutenus par une communauté d’aficionados qui travaille pour tirer le meilleur du logiciel et créer de nouveaux plugins afin d’étendre les possibilités techniques du CMS.

Vers quel type de CMS se tourner?

Les CMS propriétaires bien que payants ont un gros point pour eux : ils sont « livrés » avec un service après vente pour la plupart. Ainsi en cas de problème technique, il vous sera beaucoup plus aisé de trouver une solution claire. De plus ils sont souvent créés par des agences web et peuvent donc être installés avec diverses options développées sur mesure par l’équipe de développement de l’agence. Le fait de passer par le CMS propriétaire d’une agence vous permettra aussi d’avoir un design totalement personnalisé, ce qui n’est pas toujours le cas avec de l’open source où les très bons thèmes gratuits ont tendance à se retrouver sur moult sites.

Cependant, il vous faut rester conscient que travailler avec un CMS propriétaire vous lie à votre prestataire. En cas de problème, impossible d’en changer puisque le code source ne vous appartient pas. Vous ne pourrez donc pas faire modifier ou évoluer votre site si vous décidez de prendre la clé des champs. Soyez vigilant donc et réfléchissez bien en amont aux conséquences positives comme négatives qu’induisent l’utilisation d’un CMS propriétaire.

L’open source lui, permet d’utiliser un outil gratuit utilisé par des millions d’utilisateurs et bénéficiant d’une forte communauté d’entraide. Si vous n’avez pas peur de devoir mettre (un peu) les mains dans le code, foncez ! Gratuité, performance, évolutions régulières sont au rendez-vous. Parmi les plus connus et les plus stables : Spip ou le géant WordPress qui est à la base un moteur de blog de plus en plus utilisé aujourd’hui comme moteur de site. Fort d’une grande communauté francophone, vous trouverez sur les divers forums qui lui sont consacrés toutes les réponses à vos questions. Car c’est indéniablement une des forces de l’open source (hormis sa gratuité) : la communauté et l’entraide.

Une autre solution si vous n’êtes pas un technicien dans l’âme réside à confier la création de votre site basé sous un CMS open source à une agence web. Il vous sera alors possible de bénéficier d’un design personnalisé et de développements annexes si besoin. En cas de problème, vous pourrez toujours récupérer la main sur votre site et confier ses futures évolutions à un autre prestataire. Qui a dit que l’open source ne pouvait pas aider à construire de grandes choses  ?

[Total : 2    Moyenne : 5/5]

A propos jeanluc

Check Also

test

Embout à Sertir Fileté M12x1 5 3D [Total : 0    Moyenne : 0/5]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *